MENU
Recherchez votre prochaine formation
  • imprimer
  • Envoyer un mail

Rencontre avec Anna Suraud, étudiante en année préparatoire aux concours infirmiers

Agée de 19 ans, Anna aime avant tout être en contact avec les gens et prendre soin d’eux. Elle est bénévole dans plusieurs associations et membre des scouts marins de Bordeaux depuis 10 ans. À la fin de sa terminale Economique et Sociale, au printemps 2014, elle présente plusieurs concours infirmiers afin de se faire une idée du niveau attendu et pouvoir s’évaluer.
N’ayant été admise à aucun, elle décide de s’inscrire dans une classe préparatoire. Des amis de mes parents m’ont conseillé la formation de la Croix-Rouge. Je me suis renseignée de mon coté.Cette préparation me paraissant très complète, j’ai décidé de m’inscrire.
Au terme de cette préparation, en juin 2015, elle a réussi tous les concours infirmiers auxquels elle s’est présentée. Accompagnée tout au long de l’année par ses enseignants, Anna a eu le sentiment de vraiment progresser, en particulier sur les tests, " les exercices sont parfois répétitifs mais au moins ça rentre ! ". Elle est persuadée que suivre les cours n’a pas été suffisant et que travail personnel dans toutes les disciplines est indispensable pour réussir aux concours. Elle pense qu’elle n’aurait pas été capable de se préparer seule aux concours et qu’au-delà des enseignements, son année de préparation lui a apporté, une organisation, une méthode et un cadre de travail indispensables.
Parallèlement aux cours, Anna a fortement apprécié les journées de rencontres avec des professionnels de santé, les stages de découverte, les cours de sophrologie et les rencontres avec les tuteurs, étudiants en 3ème année à l’IFSI mais aussi les journées de solidarité proposées au sein de la Croix-Rouge.
Aujourd’hui son ambition est de réussir ses années de formation au cours desquelles elle va pouvoir découvrir tous les champs d’intervention du métier d’infirmière.
"J’ai envie d’apprendre et de m’enrichir aussi bien au niveau technique que personnel ! Je suis jeune et je n’ai qu’une vision limitée du métier, je ne sais donc pas encore dans quel secteur je souhaite travailler plus tard"

Haut de page