MENU
Recherchez votre prochaine formation
  • Imprimer
  • Envoyer un mail

Conditions d'admission

Elles sont régies par l’arrêté du 16 juin 2015 et le décret du 2 septembre 2015 / arrêté du 2 septembre 2015  .Il existe plusieurs voies d’accès :

CONCOURS 

Suivre les enseignements de la Première Année Commune aux Etudes de Santé, option « Concours Paramédicaux Kinésithérapie » à l’Université de Bordeaux et réussir le concours en fin d’année (Cf. Gestion des cursus étudiants 1er et 2ème cycles des études médicales et paramédicales : http://www.u-bordeaux.fr/formation/PRSAPACES/concours-premiere-annee-commune-aux-études-de-sante-et-paramédicales)
Le concours porte sur des unités d'enseignement communes avec le concours de médecine et sur des unités d'enseignement spécifiques en kinésithérapie. Les coefficients des différentes épreuves sont spécifiques au concours d'entrée. L'Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie Croix-Rouge de Bègles accueille chaque année une promotion de 35 étudiants issue de ce concours. 

DISPENSES

DIPLOMES HORS CE

Conformément à l’article 27 de l’Arrêté du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute, les titulaires d’un diplôme de masseur-kinésithérapeute ou autre titre ou certificat permettant l’exercice de la profession de masseur-kinésithérapeute ou équivalent obtenu en dehors d’un Etat membre de l’Union européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou de la Principauté d’Andorre ou de la Confédération suisse peuvent bénéficier d’une dispense partielle de scolarité pour l’obtention du diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute, sous réserve de réussite à des épreuves de sélection. Ces dernières sont au nombre de trois :

- une épreuve d’admissibilité : elle consiste en une épreuve écrite et anonyme comportant cinq questions de culture générale devant permettre en particulier d’apprécier la maîtrise de la langue française par le candidat, ainsi que ses connaissances, prioritairement dans le domaine sanitaire et social. Pour être admissible, le candidat doit obtenir à cette épreuve une note au moins égale à 10 sur 20.

- deux épreuves d’admission : elles consistent en une épreuve orale et une mise en situation pratique, organisées au cours d’une même séance.

Le nombre total de candidats admis dans un institut de formation en masso-kinésithérapie au titre de l’article 27 du présent arrêté au cours d’une année donnée s’ajoute au nombre de places fixé par la capacité d’accueil attribué à cet institut pour l’année considérée, sans pouvoir excéder 2 % de ce nombre, soit 1 place pour l’IFMK Croix-Rouge de Bègles.
LES CANDIDATS DOIVENT ADRESSER LEUR DOSSIER AU SECRETARIAT DE L’INSTITUT DE FORMATION EN MASSO-KINESITHERAPIE CROIX-ROUGE DE BEGLES AVANT LE 28 FEVRIER 2017

  AUTRES DIPLOMES

Conformément à l’article 25 de l’Arrêté du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute, peuvent être dispensés du suivi et de la validation d'une partie des unités d'enseignement des cycles 1 et 2, par le directeur de l'institut, sur proposition de la commission d'attribution des crédits et avis du conseil pédagogique, et comparaison entre la formation qu'ils ont suivie et les unités d'enseignement composant le programme du diplôme d'Etat de masseur-kinésithérapeute :

les titulaires d’un des diplômes mentionnés ci-après :

-          Diplôme d’Etat d’Infirmier,
-          Diplôme d’Etat de Pédicure podologue,
-          Diplôme d’Etat d’Ergothérapeute,
-          Diplôme d’Etat de Psychomotricien,
-          Diplôme d’Etat de Manipulateur d’électroradiologie médicale et
           Diplôme de Technicien Supérieur en  Imagerie Médicale et Radiologie Thérapeutique,
-          Certificat de capacité d’Orthophoniste,
-          Certificat de capacité d’Orthoptiste,
-          Diplôme de formation générale en sciences médicales,
-          Diplôme de formation générale en sciences maïeutiques,
-          Diplôme de formation générale en sciences odontologiques,
-          Diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques ;

  les titulaires d’une licence dans le domaine sciences, technologies, santé et les titulaires d’une licence en sciences mention « sciences et techniques des activités physiques et sportives » (STAPS) ;

  les titulaires d’un diplôme reconnu au grade de master.

Les candidats admis au titre du présent article valident l’ensemble des unités d’enseignement des cycles 1 et 2 à l’exception des unités d’enseignements pour lesquelles ils ont obtenu une dispense.

 L'admissibilité se fait sur dossier et l'admission sur entretien. 
Le nombre total de candidats admis dans un institut de formation au cours d'une année donnée s'ajoute au nombre de places fixé par la capacité d'accueil attribuée à cet institut pour l'année considérée, sans pouvoir excéder 5 % de ce nombre. Lorsque l'application de ce pourcentage conduit à un nombre décimal, ce nombre est arrondi au nombre entier supérieur.

Ainsi, chaque année, l’Institut de formation en masso-kinésithérapie Croix-Rouge de Bègles  peut recevoir deux étudiants à ce titre.
LES CANDIDATS DOIVENT DEPOSER UN DOSSIER AU SECRETARIAT DE L’INSTITUT DE FORMATION EN MASSO-KINESITHERAPIE CROIX-ROUGE DE BEGLES, ENTRE LE 20 ET LE 24 FEVRIER 2017

 

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

Chaque année, 30 sportifs de haut niveau peuvent être admis en instituts de formation en masso-kinésithérapie à raison de 10 à Paris et 20 en province auprès des IFMK souhaitant les accueillir. Ces sportifs sont dispensés des épreuves d’admission par la commission nationale interministérielle Santé-Sports. La dispense n'est valable que pour l'année au titre de laquelle elle a été autorisée et uniquement pour l'école choisie et désignée.
La procédure d’admission spécifique se fait par dépôt d’un dossier de candidature auprès du Ministère des Sports par l’intermédiaire de Fédération Sportive (Commission Nationale d’Admission des SHN aux professions paramédicales). Les IFMK ne maîtrisent pas les critères de sélection et ne participent pas au choix des candidats.
L’IFMK Croix-Rouge de Bègles peut accueillir 5 sportifs de haut niveau.
La direction pédagogique de l'institut, après avis du conseil pédagogique, définit les modalités d'aménagement de la scolarité en concertation avec l’athlète et son entraîneur sportif, dans le respect des objectifs pédagogiques de l’IFMK.

Haut de page